Make your own free website on Tripod.com
Chapitre 18 : La révélation

Peu de temps après l’effondrement, on vit Neptune, Pluton et Saturne sortir des décombres.

- Tout le monde n’est pas blessé ? , demanda Pluton.
- Pour moi ça va, répliqua Saturne.
- Moi aussi. Mais … Uranus !!! Elle n’est pas là ?
- N’aie pas peur Neptune, on va la retrouver ainsi que les princes, dit Pluton d’une voix rassurante.
- Merci Pluton

Les trois outers commencèrent à chercher. Elles ne trouvèrent que des pierres et des pierres. Saturne et Pluton cherchaient quand Neptune eut une étrange impression. Elle regarda dans le ciel. Elle vit une tache noire qui se rapprochait.

- OH NON !!! Le vaisseau d’Axiante, il arrive. Dépêchons-nous !

Les trois outers redoublèrent d’ardeur. Saturne remarqua des mains entre deux pierres.

- Voilà quelqu’un !!!, hurla-t-elle.

Les deux accoururent et enlevèrent les pierres qui recouvrait la personne.

- Uranus !!! Je suis si contente que tu aille bien.
- Tu t’inquiète pour moi ?
- Bien sur ! Pour qui tu me prend ?
- J’avais peur de te perdre aux mains de Michika.
- Tu n’as pas à t’en faire. Je voulais juste le connaître davantage. Tu devrait faire pareil.
- En parlant d’eux, coupa Pluton, il faudrait les trouver.

Neptune aida Uranus à se mettre debout.

- Cherchons, déclara-t-elle. Je ne suis pas blessé.

Les quatre outers commencèrent à chercher dans les décombres. Uranus était près de Neptune :

- tu n’as pas remarqué quelque chose chez eux ?
- Comme quoi Uranus ?
- Une sensation de bien être lorsque tu était collée sur lui. Une sensation familière.
- Pourquoi tu me demande ça ?
- As-tu ressenti une sensation étrange ?
- Heu… Oui pourquoi ?
- Moi aussi. Pendant le sailor teleport, je lui ait tenu les mains et j’ai eu une sensation de connue.
- Moi aussi. Je lui ai demandé, il m’a répondu que je me faisait des idées.
- Idem pour moi. Ils cachent quelque chose mais quoi ???
- Nous allons le savoir, j’en suis sur. J’ai le pressentiment qu’on va savoir la vérité dans peu de temps.
- Je te fait confiance.
- Hé vous deux, je crois qu’on les as trouvés.

C’était Pluton qui parlait. Uranus et Neptune allèrent dans leur direction. Les quatre outers virent quatre mains sortir des décombres.

- Il faut les aider, dit Saturne.
- Ok, répliqua Uranus.

Elles commencèrent à dégager les pierres. Les quatre princes étaient sous les décombrent. Ils avait atterrit ensemble dans le même endroit.

- Allez-vous bien, demanda Neptune.
- Vous n’êtes pas blessé ? , répliqua Saturne.
- Non, dit Harumi. Seulement, on a perdu notre transformation. Je suppose qu’avec le temps, ils ont faibli. Il va falloir trouver un moyen d’avoir plus de puissance.
- On vous aide ? , demanda Pluton.
- Pas besoin de demander Pluton, dit Uranus. C’est certain. Ce sont nos princes.
- Tu as changé Uranus, dit Michika.
- J’ai changé… oui je l’admet. Seulement, j’ai une question avant de vous sortir de là.
- Pose-là, dit Harumi.
- Quel est ce secret que vous nous cachez depuis quelques temps ? Neptune et moi avons senti les mêmes sensations quand on vous a touché.
- Heu…, dit Michika
- Uranus, ce « secret » comme tu dis, nous préférons le garder pour l’instant. C’est sur qu’on va vous le dire un jour. Mais là, c’est trop tôt. Il faut se donner le temps de se connaître.
- Le temps ! La seule chose qui nous manque. Axiante va arriver dans quelques minutes, il faut se dépêcher. Je vais vous faire confiance mais promettez-nous de nous le dire après.
- Promis Uranus
- Allez, on les sort.

Les quatre outers prirent les princes dans leur bras pour les sortir en douceur. Cependant, les sensations se firent sentir de nouveau.

- Je ressens encore ces sensations Harumi.
- Moi aussi, répliqua Neptune
- Nous aussi, dirent Saturne et Pluton en même temps

Cela devenait de plus en plus fort à chaque instant. À un moment donné, les outers senshis furent repousser des princes par une force mystérieuse qui brillait très fort.

- Mais qu’est-ce que c’est ? , demanda Uranus
- Je ne sais pas, répliqua Harumi.

La lumière tomba tout d’un coup. Les princes étaient devant leurs transformateurs. Ils volaient dans les airs. Ils se changèrent. Ils devinrent des cristaux.

- Quoi ? , s’exclama Setsu.
- Uranus, dit Neptune, ce sont leurs cristaux de pouvoir.
- Leurs cristaux… ils étaient cachés entre chaque outer et son prince. Harumi… Je suis sur que ça a rapport avec le secret que tu nous cachent.
- …
- Répond !!! Je veux une réponse.
- Qu’en pensez-vous les gars ?
- Je crois qu’on à pas le choix, dit Hokoo. L’apparition de nos cristaux ne sont pas le fruit du hasard.
- Je sais pourquoi ils sont apparus, déclara Michika. Nos cristaux étaient cachés ainsi pour que se développe la confiance entre nous. La confiance s’est vite développée, ce qui a fait sortir la puissance qui sommeillait en nous. On n'a pas le choix de le dire.
- Très bien, mais je vous conseille de bien vous tenir. Ça va être un choc, dit Harumi.
- Alors c’est quoi ?
- Tu es tête dure Uranus.
- Comme toi.
- Grrr. Ok. Voilà. Dans les temps anciens, les outers soldiers et les outers senshis avaient pour missions de réunir leurs forces pour protéger l’extérieur du système solaire.
- Ça, on le sait, rouspesta Uranus.
- Aussi, il existent un lien fort qui nous unis chacun. Nous sommes… Harumi hésita un petit moment.
- On est quoi, demanda Neptune.
- On est frère et sœur.

L’expression des outers senshis en disait long. Elles ne croyaient pas Harumi.

- Comment est-ce possible ?
- C’est impossible.
- Pourtant, c’est bien vrai. Les sensations, on les ressentait aussi. Si vous vous sentiez en confiance avec nous, c’est que vous étiez avec votre frère. Les anciens avaient décrété que les quatre dernières planètes du système solaire devait avoir deux protecteurs unis par un lien fort. C’est ainsi qu’on est frère et sœur.
- Le fait est, poursuivit Michika, que nous avons les mêmes pouvoir et caractères. Nous sommes un peu plus forts que vous car nous nous sommes entraînés plus longtemps. On vous les aurait apprises mais on s’est fait capturer par Axiante.
- En parlant d’elle, où est-elle rendu, demanda Saturne.
- Juste derrière vous !

Les huit personnages reconnaissait cette voix.

- Pas possible…, dit Hokoo

Retour à l'index